TENDANCE : LES CLUBS DE FITNESS BOITE DE NUIT

Depuis une petite dizaine d'années, les clubs adoptent une communication visuelle très discothèque. Il y fait tout noir, la musique est forte et des lumières flashy inondent la pièce. Dans une ambiance survitaminée où tout est étudié pour rentabiliser l'espace, la scénographie visuelle est devenue incontournable et très copiée.



FITHOUSE, NEW YORK



Avec son imagerie flashy et dynamique, Fithouse représente très bien cette tendance. Les athlètes ont le sourire même dans les postures les plus tordues. On tutoye ici l'univers de la danse. Les cours sont dispensés dans des locaux sombres, et le néon revient systématiquement dans l'imagerie ou dans le logo.


Voir cette publication sur Instagram


TONEHOUSE, NEW YORK



Destiné aux plus sportifs les plus endurcis, Tone House vous plonge dans un univers proche de la chambre noire. La musique annonce la couleur, vous n'aurez pas le temps de lambiner. Fond noir jaune fluo, lumière rouge diffuse, les codes sont repris aux uns et aux autres pour favoriser ici le travail de groupe.




TONIQ GYM, LONDRES



A Bath en au Royaume-Uni, on a dégoté un autre club qui joue la carte du néon. La dépense énergétique est mise en avant encore, avec l'idée comme pour les précédents qu'on ne perd pas de temps dans son entraînement. L'idée d'être concentré à la tache revient beaucoup au travers de ces exemples. Une heure intense dans une ambiance hypnotisante.


Voir cette publication sur Instagram


REGYMEN, USA



La franchise Regymen connaît un gros succès outre atlantique. Les éléments de communication visuelle ressemblent aux précédentes enseignes. L'agencement des machines, le choix des agrès est savamment réfléchi pour donner l'effet d'un entraînement intense de groupe. Bien entendu là encore, du point de vue du gérant, le peu de lumière facilite l'aménagement des installations. Ce n'est pas un cache misère, mais une rangée de rameurs n'est jamais très alléchante à voir en pleine lumière. Le client sera moins regardant sur les finitions de la salle. On relaye ici le confort au profit de l'utile, du pratique, de l'efficace. Les clubs s'étendent sur des surfaces de 200 à 350m².


Voir cette publication sur Instagram


EPISOD, PARIS



Et en France ? On a aussi notre club dans cette catégorie. Les clubs Episod aussi donnent la sensation de rentrer dans une boite de nuit. Flashy et sombre à la fois, le Dj est remplacé par le coach star et le droit d'entrée plutôt élevé (100 euros par mois et séance à 20 euros). Le principe d'optimisation de l'espace est respecté et va de paire avec la notion de dépassement de soi sur un temps très court.

Voir cette publication sur Instagram



Laissez un avis, une question, un conseil, un tuyau, une adresse, une découverte...