LE SALON DU BODY FITNESS

La réunion incontournable des acteurs français du fitness avait lieu de vendredi à dimanche. Constructeurs de machines, fabricants de protéines, pin up musclés, humanoids dopés, musique forte, ont égayé la place. Vous ne vous y êtes pas rendu ? On vous résume tout.


19/03/19


UN REZ DE CHAUSSEE OPPRESSANT


Dans une ambiance survoltée, vous naviguez entre différents stands tous plus bigarrés les uns que les autres. Comme au marché, on vous propose la consommation de substances étranges : barres douteuses, liquides chimiques, jus pas tout à fait translucides. Des hotesses vétues façon Amsterdam la nuit, sollicitent les mâles. Dans cette veine, vous croisez quelques figures du fitgame qui prennent la pose ou lancent depuis les estrades des t shirt à une foule en délire. Tout une faune se livre à des jeux de force et autres rites de popularité, une véritable foire d'empoigne. Plusieurs punching ball pour mesurer votre taux de stér... testosterone, sont disposés devant les stands. Ca tape, ca hurle, ça s'enjaille, et ça bouge aussi. La zone zumba fait le show avec une cinquantaine de femmes en tenue fluo qui dansent en rythme. Ca y est, vous avez fait le tour du rez de chaussée, avalez votre doliprane, et rendez vous à l'étage.

machine coup de poing
Ne manquait que le train fantôme.


UN RAYON PRO INSTRUCTIF


Bien plus calmes et sérieux les stands professionnels revêtent de beaucoup plus d'intérèt. Question nouveautés, vous serez déçus si vous souhaitez y découvrir du matos. Je dirais que le salon accumule 5 ou 10 ans de retard sur les innovations du moment, autant lire notre blog que de dépenser 10 euros. Ce n'est donc pas un salon de veille, mais un lieu qui cristalise les échanges entre professionnels. En cela, vous croisez les patrons de grands groupes de fitness ainsi que leurs franchisés, mais aussi des experts ou des gens bien informés pour votre projet de fitness. L'écosystème est accessible et se montre très réceptif aux échanges et découvertes. Les conférences font salle comble, certaines manquant de chaises. Nous ne nous étalerons pas sur les sujets abordés. Néanmoins, sous des apparences informatives les orateurs prêchent, et ils auraient tort de ne pas en profiter, pour leur paroisse. Nous qualifierions simplement leur contenu d'équivalent de publi rédactionnel de magazine. Les grosses maisons occupent la place centrale (Technogym, Precor) et autour d'eux, quelques acteurs représentent leur marque tout ou partie (Mihabodytech, Sveltus, Laroq...). Point de Club poids plume ici, mais dans l'esprit, pas avec les mêmes moyens, vous découvrirez les produits de Water Rower, ou Norhd, toujours aussi réussis.


Voir cette publication sur Instagram


LA PUB


Bien entendu, le salon est un lieu de promotion de tous les instants, de tous les recoins. Les stands, les drapeaux, les bracelets, tout est minutieusement monétisé pour toucher les près de 50000 visiteurs. On dénombre 40% de femmes environ et les moins de 30 ans représentent 50% de la population. Logiquement, le vendredi est le jour le plus calme, il ne représente que 20% des visites sur les trois jours. Effectivement, nous recommandons ce jour là pour vous y balader dans de bonnes conditions. Les prix des surfaces varient de 185 € HT le m², à 241 € HT le m². Ainsi vous vous en sortirez pour environ 2000 € HT, pour installer un 9m², soit la taille minimale. Bien sur, il faudra compter sur le droit d'entrée (915€ HT), les frais d'équipement (164 € HT en option) et de décoration du stand. Si un stand ne vous convient pas, votre logo peut être apposé sur les invitations, les guides, le site ou les podiums du salon. C'est un investissement à étudier mais avec de belles retombées.


capitale magazine
"Youpi, y aura de la prot' gratuite"

Laissez un avis, une question, un conseil, un tuyau, une adresse, une découverte...